Le projet

Les missions principales des Centres de développement chorégraphique (CDCN) sont le soutien à la création, la diffusion, l’éducation artistique et culturelle et la formation.

Le nouveau projet du Pacifique ambitionne de développer un CDCN hybride et innovant. Tout en restant attaché à l’émergence de nouveaux chorégraphes, au renouvellement des esthétiques, à la diffusion d’œuvres chorégraphiques, il met un point d’orgue à soutenir et à proposer de façon équitable des écritures contemporaines de plateaux ainsi que des créations s’appuyant sur les ressources du territoire : créations participatives, dispositifs à expérimenter, protocoles à activer, déambulations urbaines… Ces dernières rendent souvent plus poreuses la frontière entre création, diffusion et pratiques artistiques. L’expérience qu’en font participants et spectateurs est à la croisée de la pratique, de la création et se partage en faisant du lien.

Nous abordons les créations pour plateaux avec le même souci de multiplier différentes entrées pour en faciliter l’accès, la découverte à chacun. Nous profitons du fait que les CDCN sont des petites maisons pour nous appuyer sur un grand nombre de partenariats et pas uniquement avec des établissements culturels, pour aller à la rencontre d’autres publics.

La question qui se pose à travers toutes ces tentatives est quels nouveaux usages pouvons-nous inventer pour que le rapport à l’art vivant, et particulièrement à la danse, offre des espaces de partage et de résistance face à une atomisation de la société et à une uniformisation de la pensée.

Avec le soutien financier de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Isère, la Ville de Grenoble, l’ADAMI et l’ONDA.

Artistes associés au Pacifique depuis septembre 2016, Vania Vaneau et Jordi Galí s’offre une croisière à nos côtés, ponctuée de résidences, de spectacles, d’ateliers pour amateurs et danseurs professionnels. Ils développent tous les deux leur travail de création au sein d’Arrangement Provisoire, leur compagnie basée à Lyon. Chacun y déploie sa propre écriture, tout en partageant leur savoir-faire tant dans la réflexion que dans l’élaboration de leurs projets respectifs.

Leur pratique de la danse, élargie à d’autres disciplines, du côté des sciences humaines ou exactes, devient une matière première à la construction d’une vision de monde personnelle. Ce dialogue interdisciplinaire se cristallise par un rapport spécifique à la matière, s’approchant ainsi des arts plastiques, de la performance ou de l’installation.

Jordi Galí


Jordi Galí portrait

Né en 1980, Jordi Galí se forme en danse contemporaine à l’Institut del Teatre de Barcelone.
Il devient interprète auprès des chorégraphes Emilio Gutiérrez (1997-1999), Wim Vandekeybus (1999-2001), Anne Teresa De Keersmaeker (2001-2003), Lies Pawels (2004-2005) et Maguy Marin (2005-2010).
Puis Il sera artiste associé à Ramdam, lieu de ressources artistiques (Sainte-Foy-lès-Lyon), entre 2011 et 2014.
En 1998, il reçoit le Prix du Meilleur Danseur du Certamen Coreográfico de Madrid et en 2005 le prix Honorifique du Meilleur Acteur au Kontact International Theatre Festival de Torun (Pologne) pour son rôle dans le spectacle White Star.

Depuis 2001, Jordi Galí développe un travail de création personnel. En 2007 il crée la compagnie. Arrangement Provisoire. Le dialogue entre geste et objet est au coeur de ses dernières créations : T, Ciel, 22 Cailloux, Abscisse, Stance, Maibaum.

— Crédits photo : Jean Rochereau

Vania Vaneau


Vania Vaneau

Née en 1982 à São Paulo, Brésil, Vania Vaneau se forme à la danse d’abord au Brésil puis à l’école P.A.R.T.S à Bruxelles. En 2005 participe au programme Danceweb/Impulstanz. Elle obtient une Licence de Psychologie à l’Université Paris 8 et suit une formation de Body Mind Centering.
En tant qu’interprète, elle participe aux créations et reprises de Wim Vandekeybus (2004), Maguy Marin (interprète permanente au CCN de Rillieux-la-Pape, 2005-2012), David Zambrano (2013), Marcos Simoes/Sara Manente (2014), Jordi Galí (depuis 2013), Yoann Bourgeois (depuis 2014), Anne Collod (2015) et Christian Rizzo (depuis 2016).

En 2014, elle crée son premier long solo Blanc accompagnée du guitariste Simon Dijoud, pièce récompensée par le prix Beaumarchais-SACD (Festival Incandescences 2015) et en 2016 Ornement, co-crée avec Anna Massoni. Son travail se développe au sein de la cie Arrangement Provisoire dont elle partage la direction artistique avec Jordi Galí.

— Crédits photo : Jean Rochereau