Le projet

Les missions principales des Centres de développement chorégraphique (CDCN) sont le soutien à la création, la diffusion, l’éducation artistique et culturelle et la formation.

Le nouveau projet du Pacifique ambitionne de développer un CDCN hybride et innovant. Tout en restant attaché à l’émergence de nouveaux chorégraphes, au renouvellement des esthétiques, à la diffusion d’œuvres chorégraphiques, il met un point d’orgue à soutenir et à proposer de façon équitable des écritures contemporaines de plateaux ainsi que des créations s’appuyant sur les ressources du territoire : créations participatives, dispositifs à expérimenter, protocoles à activer, déambulations urbaines… Ces dernières rendent souvent plus poreuses la frontière entre création, diffusion et pratiques artistiques. L’expérience qu’en font participants et spectateurs est à la croisée de la pratique, de la création et se partage en faisant du lien.

Nous abordons les créations pour plateaux avec le même souci de multiplier différentes entrées pour en faciliter l’accès, la découverte à chacun. Nous profitons du fait que les CDCN sont des petites maisons pour nous appuyer sur un grand nombre de partenariats et pas uniquement avec des établissements culturels, pour aller à la rencontre d’autres publics.

La question qui se pose à travers toutes ces tentatives est quels nouveaux usages pouvons-nous inventer pour que le rapport à l’art vivant, et particulièrement à la danse, offre des espaces de partage et de résistance face à une atomisation de la société et à une uniformisation de la pensée.