Chargement Rendez-Vous

Tous les Rendez-Vous

Super Session janvier

François Chaignaud

mer 12 janvier • 10 h 0013 h 00


15€
  • MER 12.01 de 10h-13h

    Super Session – Composer en danse

    Ce workshop de 3 heures est à la fois un échauffement – dans la perspective de Romances inciertos et une mise en pratique de motifs rythmiques et vocaux aux cœurs des processus de création de François Chaignaud.

    Un atelier de pratique et de discussions autour de la danse et de certains motifs chorégraphiques issus du spectacle. danses rythmiques et percussives, et références hybridées des cultures chorégraphiques ibériques !

    François Chaignaud

    Né à Rennes, François Chaignaud étudie la danse depuis l’âge de 6 ans. Il est diplômé en 2003 du Conservatoire National Supérieur de Danse de Paris et collabore ensuite auprès de plusieurs chorégraphes, notamment Boris Charmatz, Emmanuelle Huynh, Alain Buffard et Gilles Jobin.

    Depuis He’s One that Goes to Sea for Nothing but to Make him sick (2004) jusqu’à Думи мої (2013), il crée des performances dans lesquelles s’articulent danses et chants, dans les lieux les plus divers à la croisée de différentes inspirations. S’y dessinent la possibilité d’un corps tendu entre l’exigence sensuelle du mouvement et la puissance d’évocation du chant, et la convergence de références historiques hétérogènes – de la littérature érotique (Aussi Bien Que Ton Cœur Ouvre Moi Les Genoux, 2008) aux arts sacrés. Ses terrains de recherche s’étendent des précurseurs de la modernité chorégraphique du début du XXème siècle aux avant-gardes actuelles, et des techniques et symboliques du ballet classique aux danses urbaines et non scéniques.

    Également historien, il a publié aux PUR L’Affaire Berger-Levrault : le féminisme à l’épreuve (1898-1905). Cette curiosité historique le conduit à initier des collaborations diverses, notamment avec la légendaire drag queen Rumi Missabu des Cockettes, le cabarettiste Jérôme Marin (Sous l’ombrelle, en 2011, qui ravive des mélodies oubliées du début du XXème siècle), l’artiste Marie Caroline Hominal (Duchesses, 2009), les couturiers Romain Brau et Charlie Le Mindu, le plasticien Théo Mercier (Radio Vinci Park, 2016), le musicien Nosfell (Icônes, 2016), le photographe Donatien Veismann ou encore le vidéaste César Vayssié.

    En 2017 il collabore à de nombreux projets, notamment avec l’artiste Brice Dellsperger pour Body Double 35, ou la réouverture du cabaret Madame Arthur.

    À l’occasion de La Bâtie-Festival de Genève 2017 François Chaignaud crée en collaboration avec Nino Laisné Romances inciertos, un autre Orlando, spectacle autour des figures de l’androgynie dans le folklore baroque espagnol, présenté lors de la 72ème édition du festival d’Avignon. En mai 2018 il crée également Soufflette, une pièce pour les 14 danseuses et danseurs du Ballet Carte Blanche (Norvège). En mai 2019 a eu lieu au Kunstenfestivaldesarts la première représentation de Symphonia Harmoniæ Cælesitum Revelationum – en collaboration avec Marie-Pierre Brébant, à partir de l’intégralité de l’œuvre musicale de Hildegarde de Bingen. En 2020, François Chaignaud co-signe  GOLD SHOWER, en duo avec Akaji Maro, icône du butoh, et chorégraphie Un Bolero avec Dominique Brun et l’orchestre Les Siècles, d’après l’oeuvre de Bronislava Nijinska.

    Il poursuit actuellement un projet collectif avec Geoffroy Jourdain (Les Cris de Paris) autour de pratiques spirituelles issues de répertoires vocaux et chorégraphiques (création prévue en mai 2022).

    Depuis 2005, François Chaignaud collabore avec Cecilia Bengolea avec laquelle il forme la compagnie Vlovajob Pru jusqu’en 2020. Ensemble, ils créent Pâquerette (2005-2008), Sylphides (2009), Castor et Pollux (2010), Danses Libres 2010, (M)IMOSA (coécrit et interprété avec Trajal Harrell et Marlene Monteiro Freitas, 2011), altered natives’ Say Yes To Another Excess – TWERK (2012), Dub Love (2013) et DFS (2016). Ils reçoivent le Prix de la critique de Paris en 2009 puis le prix Jeunes Artistes à la Biennale de Gwangju en 2014 pour l’ensemble de leur œuvre. Leurs créations ont été présentées entre autres au Festival d’Automne et le Centre Pompidou à Paris, Impulstanz de Vienne, The Kitchen et Abrons Art Centre de New York, le Festival d’Avignon, la Tate Modern et l’ICA de Londres, le théâtre Sadler’s Wells de Londres, Tanz im August à Berlin, la Biennale de la danse de Lyon, Montpellier Danse, deSingel à Anvers ou le Centre National de la Danse à Pantin. En 2021, il créé la compagnie Mandorle productions dont il est le directeur artistique.

    François Chaignaud est artiste associé à Bonlieu Scène nationale d’Annecy.

    Portrait de François Chaignaud, il porte un haut bleu clair et il est adossé à un mur rouge. Ses cheuveux long et bouclés volent et passent devant son visage. Il a les yeux et la bouche maquillés.

    Photo de Jérôme Lobato
    Dessin d'une plante Fritillaire Imperiale en bleu foncé avec les pétales oranges sur fond bleu clair

    Autres

    Infos pratiques :
    Tarif 15€ • Pour danseurs et danseuses pros et semi-pros • Places limitées • Inscription obligatoire sur CV : accueil@lepacifique-grenoble.com

    Salle

    Studio Sud — Le Pacifique
    30 Chemin des Alpins
    Grenoble, France
    + Google Map
    Téléphone :
    04 76 46 33 88

    Découvrir les événements passés de la saison 2020 – 2021 en cliquant ici.