Flora Détraz

Hurlula

Thanh Habui

A la lisière entre la danse, la musique et le cinéma, HURLULA est un projet sur le cri qui se décline sous plusieurs formes : un film autour d’une femme-oracle sous hallucinations prophétiques, une installation vidéo et une performance qui prend la forme d’un concert chorégraphié en trio. De rage, de peur, de surprise, de douleur… le cri transperce le silence et nous échappe toujours. HURLULA s’empare de ce débordement expressif en le situant quelque part entre le hurlement humain et le hululement d’animaux nocturnes. 

La performance
Sur scène, en dialogue avec le silence, les percussions live et les nappes de larsens électroacoustiques, une danseuse se livre à différentes nuances de cris. De clameurs en clameurs, son corps entre en métamorphose. Avec cette proposition qui se nourrit visuellement du célèbre tableau expressionniste de Munch ou des photographies énigmatiques de Claude Cahun, Flora Détraz continue d’interroger les liens entre le mouvement et la voix, entre le visible et ce que l’on ne peut percevoir avec les yeux. Après son vibrant solo TUTUGURI, le quatuor médiéval et capillaire MUYTE MAKER ou les visions délirantes des oiseaux de nuit de GLOTTIS, cette création – qui se prolonge dans un volet cinématographique – promet une hallucinante plongée, intimiste, extatique et lunaire.

Flora Détraz

Chorégraphe et interprète

Flora Détraz se forme à la danse classique et suit des études littéraires avant d’intégrer la formation du CCN de Rillieux-la-Pape, dirigée alors par Maguy Marin. Elle rejoint ensuite le cycle de recherches chorégraphiques PEPCC, au Forum Dança, à Lisbonne. Au cours de son parcours, elle a l’occasion de rencontrer entre autres, Meredith Monk, Meg Stuart, Vera Mantero, Lia Rodrigues ou encore Marlene Monteiro Freitas qui influencent sa propre recherche. 
Depuis 2013, elle développe sa trajectoire artistique autour des liens entre voix et mouvement. Elle crée en 2013 Peuplements avec sa compagnie PLI, pièce pour quatre chanteuses lyriques, inspirée d’une nouvelle de Samuel Beckett qui révèle l’organisation d’une microsociété dans un espace réduit et réglementé. En 2014, elle décline la figure du chanteur lyrique avec sa pièce Gesächt puis, en 2016, elle met en jeu un corps sonore et vibrant avec son solo Tutuguri. En 2018, elle crée la pièce Muyte Maker dans laquelle quatre femmes aux allures de nymphes échevelées dansent et interprètent des chansons puisées dans le répertoire du Moyen-Âge et de la Renaissance. En 2021, Flora Détraz crée le trioGlottis qui met en jeu des somnambules-oiseaux de nuit, en proie à des visions délirantes.Elle travaille actuellement sur une prochaine création intitulée Hurlula, diptyque composé d’un film et d’une performance-concert, autour de l’acte de crier. 
En tant qu’interprète chorégraphique, elle travaille avec Marlene Monteiro Freitas, Laurent Cèbe, Cédric Cherdel, Sara Anjo et Nach.

Billetterie/Réservation

Infos pratiques

Tarifs au choix : 8€ - 12€ - 15€

Distribution

Une création de Flora Détraz
Chorégraphie et interprétation : Flora Détraz
Musique : Lê Quan Ninh, Claire Mahieux et Flora Détraz
Percussions : Lê Quan Ninh
Larsens et conception son : Claire Mahieux
Conception scénographie : Nadia Lauro
Conception et régie lumière : Arthur Gueydan
Conception costumes : Flora Détraz et Nadia Lauro
Regard extérieur : Agnès Potié
Régie plateau : Tatiana Carret
Réalisation scénographie : Nadia Lauro, Marie Mareca, Nina Michel
Réalisation costumes : Chloé Courcelle
Remerciements : Théo Aucremanne
Administration et production : Aoza production – Aline Berthou, Charlotte Bayle
Diffusion, Key Performance : Koenraad Vanhove

Production

Production : PLI
Co-production des CDCN
Partenaires, co-productions et résidences : Forecast - Skills e.V / Berlin - De ; Maison de la Danse / Pôle européen de création et Biennale de la danse de Lyon 2023 - Fr ; Atelier de Paris / CDCN - Fr ; Charleroi Danse - Centre chorégraphique de Wallonie-Bruxelles - Be ; PACT-Zollverein, Essen - De ; Centre Pompidou & Festival d’Automne à Paris - Fr ; LUX Scène nationale de Valence -Fr; Centre Chorégraphique National de Caen Normandie - direction Alban Richard (accueil-studio / Ministère de la Culture et de la Communication); Chorège I CDCN Falaise Normandie - Fr; A-CDCN - Fr (Les Hivernales – CDCN d’Avignon, La Manufacture – CDCN Nouvelle- Aquitaine Bordeaux · La Rochelle, L’échangeur – CDCN Hauts-de-France, Le Dancing CDCN Dijon Bourgogne-Franche-Comté, Chorège I CDCN Falaise Normandie, Le Pacifique – CDCN Grenoble – Auvergne – Rhône-Alpes, Touka Danses – CDCN Guyane, Atelier de Paris / CDCN, Le Gymnase CDCN Roubaix – Hauts-de-France, POLE- SUD CDCN / Strasbourg, La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie, La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne) ; Réseau R.O.M (Residencies On the Move) à La Balsamine – Bruxelles, en partenariat avec le joli collectif - Be, Fr ; Teatro Viriato, Viseu - Pt; O espaço do tempo, Montemor-o-novo – Pt ; Alkantara, Lisbonne – Pt ; MA scène nationale – Pays de Montbéliard - Fr ; Montpellier Danse dans le cadre de l’accueil en résidence à I’Agora, cité internationale de la danse, avec le soutien de la Fondation BNP Paribas - Fr ; Montevideo, Marseille - Fr ; GMEM - centre de création musicale, Marseille - Fr ; Onda - Office National de Diffusion Artistique dans le cadre du dispositif Ecran Vivant; La Villa Albertine - Résidence à New-York City, en partenariat avec l’Institut Français ; Théâtre Nanterre-Amandiers – CDN.

PLI bénéficie de l’aide au conventionnement de la DRAC Normandie et de l’aide aux structures et artistes de la Région Normandie.